Biosimilaires, brevets, excipients à effets notoires… - Questions de définitions

Biosimilaires, brevets, excipients à effets notoires…Questions de définitions

30.11.2009

Avant d’entrer véritablement dans ce grand dossier consacré aux médicaments génériques, encore faut-il savoir de quoi on parle. De génériques en biosimilaires en passant par les notions de brevetabilité ou de bioéquivalence, le rappel de quelques définitions s’impose. Fabrice Meiller, de la direction scientifique du LEEM (Les entreprises du médicament), et Chrystel Lanxade, conseillère juridique au LEEM, nous guident dans cette indispensable visite du champ lexical pharmaceutique.

  • Le droit national et les directives européennes dessinent les contours du médicament générique
GÉNÉRIQUES

L’ARTICLE L.5121-1 stipule qu’une spécialité générique d’une spécialité de référence (princeps), a la même composition qualitative et quantitative en principe(s) actif(s), la même forme pharmaceutique et une bioéquivalence avec la spécialité de référence démontrée par des études de biodisponibilité appropriées.

Les différentes formes pharmaceutiques orales à libération immédiate sont considérées comme une même forme pharmaceutique.

De même, les différents sels,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires