Numérique et santé

L’ordinateur ne remplacera pas le professionnel de santé  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 26/10/2015
Président du Conseil national du numérique (CNNum), Benoît Thieulin vient de remettre son rapport « La santé, bien commun de la société numérique » à la ministre de la Santé. Invité d’honneur de la 16e Journée de l’économie organisée par « le Quotidien », il s’est exprimé sur la révolution numérique dans les différents secteurs de l’économie et en particulier dans le système de santé.

Quand il parle de la révolution numérique, le philosophe Bernard Stiegler ne voit qu’un équivalent : le passage de la culture orale à la culture écrite dans l’humanité. Pour Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique et fondateur de Netscouade, la révolution numérique est comparable à l’invention de l’imprimerie, qui a été suivie de « deux événements majeurs : la Renaissance, qui nous a fait porter un regard totalement différent sur la culture et la science, et la Réforme, c’est-à-dire l’accès direct à la Bible, la désintermédiation ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte