Les médecines naturelles

La méthode douce Abonné

Publié le 25/01/2010

LA QUÊTE alimentaire, l’anthropomorphisme ou encore l’observation des comportements animaux, tels sont les trois modes de pensée qui ont guidé les grandes découvertes de l’usage thérapeutique des plantes, résume au « Quotidien » le Pr Pierre Delaveau. Pour ce naturaliste savant et passionné de botanique, les bienfaits de la Nature ne sont pas une expression vide de sens. Et la biodiversité, garante du capital thérapeutique du monde végétal, doit absolument être sauvegardée. Naturellement bonne, la Nature ? Souvent. Mais les adeptes de la « méthode douce » - de plus en plus nombreux - doivent…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte