La saga des marques - Veinamitol, les bienfaits de l’arbre à pagode

La saga des marquesVeinamitol, les bienfaits de l’arbre à pagode

07.04.2016

À partir d’un flavonoïde d’origine naturelle, Veinamitol se propose de renforcer la résistance des parois veineuses. Vingt ans d’attente sont nécessaires pour voir apparaître, au bout des branches de « l’arbre à pagodes », de fragiles bourgeons prêts à éclore. Dans ces promesses de fleurs, le Laboratoire Negma puise de précieux flavonoïdes aux vertus veinotoniques qui serviront de base à l’élaboration du principe actif de Veinamitol.

  • Une gamme qui permet à la marge d’occuper 73 % du segment de la troxérutine en volume sur le...

L’intérêt que présentent les flavonoïdes pour le tonus veineux est connu depuis longtemps. Ces pigments, responsables de la coloration des fleurs et des fruits, sont en effet capables de diminuer la perméabilité des capillaires et de renforcer leur résistance.

Largement représentés dans la nature, ils comprennent plus de 4 000 variétés réparties en quatre groupes : les flavones que l’on trouve dans l’oignon, le brocoli ou la pomme, les flavonones présents dans le citron,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires