L'observance sur les smartphones

Les applications mobiles, condamnées à l’originalité

Par
Hakim Remili -
Publié le 26/01/2015
Nombreuses, le plus souvent gratuites, les applications mobiles pour rappeler aux patients les prises de médicaments subissent la concurrence des piluliers intelligents et sont condamnées à se différencier.

Les applications mobiles dans le domaine de l’observance sont-elles encore utiles ? La question mérite d’être posée à l’heure où les smartphones sont capables d’être programmés pour rappeler aux patients leurs prises des médicaments dans le cadre de pathologies qui ne sont pas trop lourdes. Et dans le cas de celles qui le sont vraiment, nécessitant un suivi et donc une mise en contact avec des proches et/ou des professionnels de santé en cas de non prise, la concurrence des piluliers intelligents risque à un moment ou à un autre de les rendre caduques.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)