Pharmacie vétérinaire

Une option pas si bête  Abonné

Publié le 28/02/2011
Le marché vétérinaire semble être en quelque sorte la bête noire des pharmaciens. Pourtant, l’investissement dans ce domaine peut porter ses fruits… sous certaines conditions.
Un gisement qui reste encore peu exploité par les pharmaciens en centre-ville

Un gisement qui reste encore peu exploité par les pharmaciens en centre-ville
Crédit photo : dr

Formé pour délivrer

Si l’interprétation d’une ordonnance à usage vétérinaire est un travail similaire à celui requis par une ordonnance à usage humain, et si les classes pharmacologiques sont identiques, il n’en reste pas moins indispensable d’assurer des formations initiales spécifiques pour les futurs pharmaciens dans les facultés. Or il est proposé au plus 20 à 25 heures de formation pendant le cursus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte