Optique, lunetterie et contactologie

Un segment à regarder de près  Abonné

Publié le 28/02/2011
Lunettes loupes ou véritable activité d’optique associant les compétences de l’opticien et du pharmacien, sans oublier les solaires pour toute la famille et les solutions d’entretien pour la contactologie… le soin des yeux et plus particulièrement le confort visuel trouve naturellement sa place dans un espace santé comme la pharmacie !
Une activité qui trouve naturellement sa place dans l'officine

Une activité qui trouve naturellement sa place dans l'officine
Crédit photo : dr

Repères

LE MARCHÉ DE LA LUNETTE LOUPE vise les clients presbytes. Et ils sont nombreux puisque la presbytie, trouble visuel qui se développe généralement après 45 ans, touche aujourd’hui 22 millions de Français. Un nombre qui pourrait atteindre 25 millions en 2020, soit près de 40 % de la population (évaluations publiées par le SNOF, syndicat national des ophtalmologistes de France). Ce marché se partage aujourd’hui entre les pharmaciens, les opticiens (et principalement les opticiens Afflelou) et les grandes surfaces.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte