Orthopédie et maintien à domicile

Home sweet home!  Abonné

Publié le 28/02/2011
Le marché du maintien à domicile (MAD), très porteur dans une France vieillissante, progresse régulièrement de 10 % par an. Même modeste, le rayon du MAD est d’une rentabilité fort appréciable par temps de crise. Autre atout à prendre en compte : il fidélise les patients.
Le marché du MAD est promis à une croissance régulière dans les années à venir

Le marché du MAD est promis à une croissance régulière dans les années à venir
Crédit photo : S. toubon

Repères

Avec 16,8 % de sa population âgée de plus-de-65-ans, la France vieillit comme la majorité des pays européens. La première vague du baby-boom atteignant l’âge de 65 ans cette année, la part des seniors va encore augmenter et avec elle… les marchés du MAD et de l’orthopédie. D’autant plus que l’espérance de vie des Français continue de s’allonger à raison de 3 à 4 mois chaque année. Autre facteur de développement du MAD, qui progresse déjà de 10 % par an depuis quelques années : la loi HPST.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte