Cloud computing et nouvelles missions

L’« l’informatique dans les nuages », une aide concrète pour mieux suivre les patients  Abonné

Publié le 30/09/2013
Conformes à la Convention pharmaceutique qui demande aux pharmaciens d’assurer des entretiens spécifiques avec les patients autour de certaines pathologies, aujourd’hui celles liées à l’usage d’AVK, les éditeurs proposent des outils de pilotage. Certains d’entre eux utilisent le cloud computing, « l’informatique dans les nuages », l’hébergement et l’exploitation des données à l’extérieur. Ils en expliquent les avantages, mais aussi les contraintes.
Le cloud permet des mises à jour facilitées

Le cloud permet des mises à jour facilitées
Crédit photo : doc. Alliadis

« LES PHARMACIENS ne sont pas encore réellement organisés pour assumer leurs nouvelles missions ». Sophie Roussel, directrice marketing et communication pose d’emblée le cadre des tâches qui attendent les pharmaciens, suite à la Convention nationale pharmaceutique signée le 4 avril 2012 entre syndicats et Assurance Maladie. L’avenant du 27 juin dernier, précisant les modalités des entretiens pharmaceutiques prévus par ladite convention, lance l’offensive des éditeurs, qui entendent bien proposer de nouveaux outils pour aider les pharmaciens dans ces nouvelles missions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte