Scanners, douchettes et autres aides a la délivrance

Des accessoires nombreux et performants  Abonné

Publié le 30/09/2013
L’activité des pharmaciens au comptoir est très encadrée par la loi, et de nouveaux objets ont fait leur apparition qui modifient leur travail, scanners et lecteurs de codes Datamatrix notamment. Il en est d’autres moins réglementés qui se proposent d’améliorer le quotidien des équipes officinales.
Un " bip » validateur, et on enchaîne...

Un " bip » validateur, et on enchaîne...
Crédit photo : dr

Des objets familiers utilisés cent fois par jour

Des objets familiers utilisés cent fois par jour
Crédit photo : dr

COMME souvent, l’informatique officinale est rythmée par les contraintes réglementaires. Les « accessoires » à la délivrance n’échappent pas à ce phénomène. Cela montre au moins que ces matériels n’ont d’accessoires que leur nom, tant ils sont utiles à l’exercice du métier de pharmacien. Et importants puisque surveillés de près par la loi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte