Agencement intérieur

Comment préparer votre officine aux nouvelles missions  Abonné

Publié le 30/09/2013
Si la plupart des pharmaciens se réjouissent des nouvelles missions qui leur sont confiées, ces derniers s’inquiètent aussi de savoir comment dégager du temps (et souvent, de l’espace) pour les mener à bien. Agenceurs, éditeurs de logiciels, fabricants d’automates sont sur le coup pour aider l’officinal dans cette course contre la montre.
Chaque univers est parfaitement identifié (réalisation Essentiel - J.-F. Chaminaud)

Chaque univers est parfaitement identifié (réalisation Essentiel - J.-F. Chaminaud)
Crédit photo : DR

Libérer le pharmacien pour ses nouvelles missions, telle est l’une des vocations de l’automatisation

Libérer le pharmacien pour ses nouvelles missions, telle est l’une des vocations de l’automatisation
Crédit photo : S. toubon

EN FÉVRIER 2013, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) publiait ses recommandations pour l’aménagement des locaux de l’officine, livrant de précieuses indications sur la mise en place de l’espace de confidentialité. Sans attendre ce document, les agenceurs ont anticipé ces évolutions de la profession et ont proposé dès 2009 des solutions simples à leurs clients. Tour d’horizon en sept points des principaux critères à prendre en compte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte