Un entretien avec le Dr Nina Roos

« Voyage aux limites de la dermatologie à visée esthétique »

Publié le 27/01/2014

La dermatologue Dr Nina Roos, membre de la Société Française de Dermatologie, est spécialisée dans les actes de dermatologie à visée esthétique. Des injections de Botox aux interventions au Lasers dermatologiques, en passant par les techniques de comblement des rides, elle exerce son art avec expérience et discernement. Elle explique au « Quotidien » quelles sont les limites des actes à visée esthétique et les précautions à respecter pour rester dans les champs combinés des recommandations scientifiques et de l’éthique médicale.

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Au vu de votre expérience comment qualifierez-vous l’évolution des besoins de la population en soins et actes à visée esthétique ?

Dr NINA ROOS.- Ces besoins sont clairement en croissance. Ils s’étendent à des couches de populations qui étaient jusqu’alors moins friandes de ce type de soins, tels les messieurs, les adolescents, voire les très jeunes. Cette demande croissante fait, en Europe, de plus en plus appel aux produits d’origine naturelle et bio.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)