Reconstruction cutanée

L’imprimante 3 D au secours de la chirurgie

Publié le 27/01/2014

L’impression en 3 dimensions trouve des applications de plus en plus larges en médecine, notamment en chirurgie. Outre l’impression rapide et précise de prothèses, le défi scientifique est maintenant d’imprimer du tissu vivant et des organes complexes, et ainsi d’ouvrir de nouvelles perspectives dans le domaine de la transplantation.

AVEC SES célèbres masques de cire, Madame Tussaud nous a permis de connaître les visages réels de ceux et celles qui ont fait l’Histoire. Et avec elle, de passer du monde en 2 dimensions, transmis par les artistes peintres, au monde en trois dimensions tel que nous le voyons chaque jour. La Française, anglaise d’adoption, aurait sûrement été inspirée et enthousiasmée de découvrir l’imprimante 3D, et se serait sans aucun doute empressée de l’utiliser pour son ouvrage.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)