ORL et Saison froide

Petit abécédaire des maux de l’hiver  Abonné

Publié le 16/12/2013
Voici, pour rappel, les présentations synthétiques de quelques « grandes vedettes » de la saison hivernale, pour lesquelles, en dépit de leur banalité fréquente, la vigilance de l’équipe officinale doit néanmoins être toujours de mise. Notamment au regard des possibles complications.
Un champ lexical à bien maîtriser

Un champ lexical à bien maîtriser
Crédit photo : dr

• Angine

Agent causal : selon l’âge, 40 à 80 % des angines sont d’origine virale (adénovirus, rhinovirus, coronavirus, virus grippaux, virus para-infuenza, virus Herpès, virus d’Epstein-Barr… Le streptocoque du groupe A est la bactérie la plus fréquente, à côté des streptocoques hémolytiques des groupes B, C et G, de l’association fusospirillaire (angine de Vincent), de Corynebacterium diphteriae, de Mycoplasmes, du Staphylococcus aureus, d’Haemophilus influenza et de Streptococcus pneumoniae.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte