Dépression saisonnière

La luminothérapie : une brillante idée !  Abonné

Publié le 16/12/2013
Ah qu’il est bon de se trouver au chaud, dans un petit intérieur cosy, tandis que le froid s’installe et la pénombre envahit les journées ! Il manque cependant quelque chose pour que le moral ne soit pas en berne : la lumière. C’est sans compter sur la luminothérapie et, évidemment, sur les conseils du pharmacien.
Environ 2 % des Européens seraient concernés par la dépression saisonnière

Environ 2 % des Européens seraient concernés par la dépression saisonnière
Crédit photo : B. BOISSONNET / BSIP

SYMBOLE de vie et d’espoir, la lumière a toujours été considérée comme bénéfique pour l’homme. Mais son utilisation thérapeutique reste relativement récente. En 1984, un psychiatre et chercheur américain, Norman Rosenthal, a mis en évidence la relation entre l’exposition lumineuse et l’amélioration de certains symptômes dépressifs. La découverte de la dépression saisonnière a ainsi coïncidé avec la mise au point de son traitement, la luminothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte