TROIS ORDONNANCES

M. Gérard C., 77 ans  Abonné

Publié le 29/04/2013

Le contexte

M. C. souffre d’un cancer avancé d’origine prostatique. Le spécialiste vient d’augmenter la dose d’antalgique prescrite depuis maintenant six mois.

Durogesic a pour principe actif un opioïde puissant de palier OMS égal à 3 : le fentanyl, présenté en patch pour diffusion transdermique. Ce dispositif est actif trois jours durant. Le patient était traité jusqu’alors par un dispositif libérant 50 µg/h. Actiskenan est une présentation de morphine à libération immédiate, destinée à apaiser les accès douloureux paroxystiques accompagnant la mobilisation de M. C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte