Un entretien avec le concepteur du PL37

« Existera-t-il bientôt une alternative aux morphiniques ? »  Abonné

Publié le 29/04/2013
Atteindre la puissance antalgique de la morphine, telle est l’ambition du PL37 conçu par le Pr Bernard Roques et développé par les laboratoires Pharmaleads. C’est en inhibant la dégradation des enképhalines, véritables morphines internes, que le PL37, encore en phase 2 de son développement, agit sur la douleur. Ce nouveau type d’antalgique remplacera-t-il un jour les morphiniques ? Le Pr Bernard Roques répond au « Quotidien ».
Pr Bernard Roques :  " Il s’agit là de la première grande nouveauté dans le traitement de la...

Pr Bernard Roques : " Il s’agit là de la première grande nouveauté dans le traitement de la...
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Le PL37, molécule développée par Pharmaleads est en phase 2 de son développement. Comment peut-on résumer le mécanisme d’action de cet antalgique d’un nouveau type ?

PR BERNARD ROQUES.- Le traitement des douleurs sévères, qu’elles soient aiguës ou chroniques reste loin d’être satisfaisant, en termes d’efficacité, de tolérance ou de sécurité d’emploi. Le PL37, chef de file d’une toute nouvelle classe d’analgésiques, est un inhibiteur double d’enképhalinases (DENKI pour Dual ENKephalinase Inhibitor), les enzymes dégradant les enképhalines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte