DOULEURS PSYCHIQUES

Du millepertuis au tricyclique : le très large arsenal anti « déprime »  Abonné

Publié le 29/04/2013
Du simple coup de blues à la dépression avérée, les patients sont nombreux à en parler et à chercher des réponses à propos de leur état ou de leurs traitements. Voici quelques situations qui posent questions et auxquelles vous pourriez être un jour confronté.
Le millepertuis, un remède naturel aux manifestations dépressives légères





plante medicinale

Le millepertuis, un remède naturel aux manifestations dépressives légères plante medicinale
Crédit photo : BSIP

« Je pensais que le millepertuis était anodin… »

Le millepertuis est indiqué dans les « manifestations dépressives légères et transitoires » (Arkogélules millepertuis, Élusanes millepertuis, Euphypertuis, Mildac…). Il contient dans ses sommités fleuries de l’hypéricine qui agirait sur les neurotransmetteurs impliqués dans l’humeur. Des méta analyses ont conclu à une supériorité par rapport au placebo. Souvent présenté comme un remède naturel de phytothérapie, son utilisation n’en nécessite pas moins des précautions. D’abord, s’assurer du traitement concomitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte