Les traitements topiques  Abonné

Publié le 12/01/2015

Le traitement local du psoriasis concerne que des formes peu étendues, non compliquées mais il constitue fréquemment un complément à un traitement systémique. Il ne doit pas être interrompu dès la disparition d’une plaque, mais poursuivi plusieurs semaines après ce blanchiment (risque de rebond). Émollients, kératolytiques, corticoïdes, dérivés de la vitamine D et rétinoïdes (tazarotène) peuvent être utilisés, seuls ou associés entre eux en fonction de la localisation et de l’étendue des lésions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte