Physiopathologie de l’athlète

Les 10 accidents à éviter  Abonné

Publié le 29/11/2010
Si sport rime encore trop souvent avec accidents, ce n’est heureusement pas une fatalité. Une bonne connaissance de leurs circonstances de survenue peut permettre une prévention efficace. Sinon, il ne reste plus qu’à dispenser les bons conseils. Petit tour d’horizon des divers cas de figure.
Amateur ou professionnel, le sportif est souvent à la limite de la rupture

Amateur ou professionnel, le sportif est souvent à la limite de la rupture
Crédit photo : afp

1. Crampes

De quoi s’agit-il : de contractures involontaires et douloureuses d’un muscle ou d’un faisceau de muscles.

Les signes : elles débutent brutalement. Peuvent survenir au repos, voire la nuit, ou à l’occasion de la contraction volontaire d’un muscle déjà en position de raccourcissement maximal.

Que faire à l’officine : mise au repos, éviter les mouvements brusques de la zone touchée, réhydratation avec une eau sucrée et riche en sels minéraux, massages doux avec une pommade décontracturante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte