Mort subite en compétition

Autopsie d’un accident rare  Abonné

Publié le 29/11/2010
La mort subite touche chaque année plus d’un millier de sportifs. Des sédentaires qui disputent une partie de tennis entre copains, mais aussi des athlètes de haut niveau. Ce risque fatal est à bien connaître, pour mieux l’éviter.

DEPUIS L’ARRÊT CARDIAQUE du champion Tom Simpson sur le Mont Ventoux lors du Tour de France 1969, la liste des morts subites en pleine action de sportifs connus s’est allongée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte