UN ENTRETIEN AVEC AXEL KAHN

« La thérapie génique est sortie du ghetto des thérapeutiques expérimentales d’avenir »  Abonné

Publié le 18/04/2013
Marier médecine, éthique et philosophie, tel est le pari quotidien du Dr Axel Kahn. Cet humaniste militant, l’un des plus grands généticiens français, explique au « Quotidien » sur quelles bases se construisent les thérapeutiques de demain. La thérapie génique y trouve naturellement une place de choix. Mais elle ne peut pas tout, prévient-il : « La médecine personnalisée est une réalité, elle ne doit pas devenir une illusion ». De même, à ceux qui veulent croire à une quête possible de l’immortalité, le sage répond que si « nous sommes bien à l’orée d’un temps où il sera possible de ralentir le vieillissement biologique lui-même, il ne s’agira en aucun cas d’un pas vers « l’immortalité ».
Axel Kahn : " Nous sommes à l’orée d’un temps où il sera possible de ralentir le vieillissement...

Axel Kahn : " Nous sommes à l’orée d’un temps où il sera possible de ralentir le vieillissement...

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Dans un ouvrage récent que vous avez préfacé (Herbes, magie, prières), vous rendez au passage hommage à certains comportements de soins instinctifs hérités du monde animal. La pharmacie du troisième millénaire nous éloignerait-elle de ces instincts de soins ?

DR. AXEL KAHN.- L’une des sources du savoir thérapeutique est « empirique », il découle de l’observation des effets bénéfiques de pratiques au départ dénuées de vraies justifications rationnelles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte