La pharmacie du IIIe millénaire  Abonné

Publié le 18/04/2013

ENVISAGER la pharmacie du troisième millénaire revêt à mon sens différentes dimensions. Si l’aspect strictement organisationnel de l’officine doit nécessairement être considéré, il est également primordial de repenser le périmètre de compétences et d’expertise du pharmacien, en particulier en matière d’automédication (qui concerne les médicaments destinés aux pathologies bénignes) et de selfcare, qui regroupe les médicaments, les compléments alimentaires et les dispositifs médicaux d’automédication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte