L’économie en pleine révolution

De nouvelles ressources pour l’officine  Abonné

Publié le 18/04/2013
L’officine ne peut plus revenir en arrière. Tandis que son modèle économique est à bout de souffle, elle est contrainte de revoir de fond en comble son mode de rémunération. Fini les revenus reposant seulement sur la marge commerciale. Dans les prochains mois, l’acte de dispensation et des missions d’accompagnement de patients chroniques seront indemnisés à part entière.

BIENVENU dans l’ère de l’honoraire. Les négociations avec l’assurance-maladie ne sont pas terminées, mais sans trop s’avancer, les officinaux ne seront bientôt plus seulement payés à la marge commerciale, mais aussi à l’acte. Une évolution de la rémunération qui devrait permettre de sortir les comptes des pharmacies du rouge. Car aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que le modèle économique de l’officine est arrivé à la fin d’un cycle. Certes, l’évolution de la marge réglementée reste stable. Mais auparavant, elle progressait chaque année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte