Campagne 2011/2012

Grippe : comment traquer le bon virus  Abonné

Publié le 30/04/2012
Trois saisons se sont écoulées depuis la pandémie grippale de 2009. Si depuis cet événement, la grippe s’est faite plus discrète dans les médias, elle n’en reste pas moins étroitement surveillée par les virologues. Entretien avec Geneviève Giraudeau*, pharmacien virologue au CHU de Poitiers.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - D’un point de vue virologique, quelle analyse peut-on faire des trois épidémies grippales observées depuis 2009 en France ?

GENEVIÈVE GIRAUDEAU. - On remarque que le virus A(H1N1) pandémique que l’on appelle A(H1N1)pdm2009 a remplacé l’ancienne souche épidémique A(H1N1) qui circulait avant la pandémie. Ce sous-type était réapparu en 1977 après avoir disparu pendant 20 ans, entre 1957 et 1977. Il faut préciser que ce virus A(H1N1) et le virus A(H1N1)pdm2009, même s’ils s’appellent tous deux A(H1N1), sont très éloignés virologiquement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte