De l’usage à la dépendance  Abonné

Publié le 03/12/2012

De l’usage à risque à la dépendance.

Il est usuel de distinguer trois groupes de consommateurs de boissons alcoolisées : ceux qui en consomment avec modération et de façon ponctuelle, ceux qui en font un usage abusif (usage à risque et usage à problème) et ceux qui sont devenus dépendants.

› Les consommateurs « à risque » consomment plus de 3 verres de vin par jour en moyenne (un verre = 10 g d’alcool) pour les hommes et 2 pour les femmes, sans conséquence clinique ou sociale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte