Enquête - Le froid, les microbes et nous !

EnquêteLe froid, les microbes et nous !

David Paitraud
| 16.12.2013

« Je ne t’embrasse pas, j’ai la crève ! ». L’expression populaire montre au moins une chose : bon nombre d’entre nous ont conscience que les contacts interhumains favorisent la transmission des virus. Tant mieux. Mais qu’en est-il des autres mesures de prévention préconisées pour limiter l’ampleur des épidémies ? Une enquête récente nous renseigne sur le comportement des Français pour éviter les maux de l’hiver.

L’HEURE EST à la préparation des fêtes de fin d’année et les illuminations des villes font oublier un instant le froid qui s’abat sur le pays. L’hiver sera rude, prédisent certains. Les épidémies saisonnières aussi ? Selon une étude Ifop réalisée pour le laboratoire UPSA (1), 34 % des personnes interrogées estiment en effet que les températures basses représentent le principal facteur expliquant le nombre important de malades en hiver. Et logiquement, 64 % des sondés se couvrent...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires