Une réponse thérapeutique atypique.

Une réponse thérapeutique atypique.

30.04.2012

La réponse aux vaccins thérapeutiques anticancéreux diffère de la réponse attendue après une chimio- ou une radiothérapie : les taux de réponses objectives restent bas. De plus, cette réponse peut être différée de plusieurs mois et, parfois, suivre à une augmentation transitoire de la sévérité des lésions. Il n’est pas exceptionnel d’observer aussi des réponses dissociées : des lésions régressent alors que d’autres apparaissent. De nouveaux critères de réponse ont dû d’ailleurs être...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires