Progrès de la lutte contre l’insulinodéficience - De la pompe à insuline aux greffes d’îlots de Langerhans

Progrès de la lutte contre l’insulinodéficienceDe la pompe à insuline aux greffes d’îlots de Langerhans

30.05.2011

Tout indique que nous soyons à l’aube de nouvelles avancées dans le traitement du diabète de type 1. Des progrès multiformes qui mobilisent de nombreuses équipes à travers le monde et qui devraient apporter à court ou moyen terme d’importantes améliorations à certaines catégories de patients.

  • La pompe semi-automatique : des indications limitées

LES POMPES À INSULINE ont connu un développement relativement lent dans notre pays avant de s’accélérer ces dernières années. D’après l’Association Française des Diabétiques, le nombre de porteurs peut être estimé actuellement à environ 25 000 (+ 65 % depuis 2006), avec un besoin total estimé par cette dernière à environ 70 000.

Soulignons que la sécurité sociale prend en charge l’ensemble des dépenses afférentes. « Tous les diabétiques n’ont pas vocation à avoir une pompe à...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires