Associations de patients diabétiques - Bénéfices et limites de l’échange d’expériences

Associations de patients diabétiquesBénéfices et limites de l’échange d’expériences

30.05.2011

Les diabétiques aiment bien « chater » et se donnent volontiers des conseils pratiques pour mieux vivre avec leur maladie. Une bonne chose à certains égards mais gare aux dérives !

PLUS QUE LES AUTRES malades chroniques, les diabétiques échangent beaucoup de trucs et d’astuces sur le web et se réunissent souvent. Sans doute parce qu’ils doivent « gérer » quotidiennement leur maladie, le plus précisément possible, et que cela n’est pas toujours facile. Mais, au final, tous ces échanges sont-ils bénéfiques ?

Forums : attention danger !

« Les « chats » et les réseaux sociaux sont intéressants dans le sens où il ne faut surtout pas rester seul avec son diabète. Les...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires