Alimentation et image de soi - Connaissez-vous l’« anorexie inversée » ?

Alimentation et image de soiConnaissez-vous l’« anorexie inversée » ?

26.04.2011

Chez l’homme, la recherche d’un corps parfait, toujours plus musclé et toujours plus beau, appelée aussi dysmorphie musculaire, anorexie inversée ou encore complexe d’Adonis, ressemble fort à une addiction. Mais faut-il la soigner ?

  • Le culte du corps parfait n'est pas dénué d'effets secondaires




anabolisant muscle sport force

LE TERME, lancé outre-Atlantique (« inverse anorexia »), prête à confusion et mérite une petite explication. Selon le Dr Harrison Pope, psychiatre à l’hôpital McLean de Belmont (Massachusetts), coauteur de deux livres sur le complexe d’Adonis*, autre nom donné à ce syndrome par référence au personnage de la mythologie grecque, mi-homme mi-dieu, considéré comme le summum de la beauté masculine, « dans les deux cas il y a un trouble de l’image de son corps, les préoccupations vont...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires