Santé mentale

La dépression se conjugue aussi au masculin  Abonné

Publié le 26/04/2011
Très souvent présentée comme une pathologie essentiellement féminine, la dépression touche pourtant aussi le sexe masculin. Certains pensent même qu’elle serait en réalité beaucoup plus fréquente qu’on ne le dit et qu’elle serait en fait largement sous-estimée chez les hommes. Pour quelles raisons ?
Chez l'homme, la dépression n'a pas la même expression que chez la femme, ce qui explique , en...

Chez l'homme, la dépression n'a pas la même expression que chez la femme, ce qui explique , en...
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

FAUT-IL RAPPELER que la dépression touche tous les âges, tous les milieux sociaux, toutes les cultures et toutes les latitudes ? Elle est d’ailleurs connue depuis la plus haute Antiquité et les prêtres guérisseurs avaient déjà développé des prises en charge thérapeutiques avec les moyens de l’époque.

Il est habituel d’affirmer que le sexe féminin est environ deux fois plus touché que le sexe masculin. Cela étant, on sait aussi depuis longtemps qu’avant l’adolescence, le sex-ratio est équilibré, avec même un léger désavantage pour les garçons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte