Histoire de la dermocosmétique

À la recherche de l’onguent perdu  Abonné

Publié le 31/05/2010
Si la grande majorité des « recettes de beauté », de la plus haute fantaisie ou franchement toxiques, ont été fort heureusement abandonnées, le cérat de Galien a traversé les siècles et certains ingrédients restent d’actualité.

DES RECHERCHES archéologiques ont permis de dater des jarres contenant encore des produits de beauté quelque 5 000 ans avant J.-C., mais les premiers onguents élaborés ont été retrouvés dans des sépultures égyptiennes de la Ire dynastie (plus de 3 000 ans av. JC).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte