Bilan et perspective économique

Acquisition : un ticket d'entrée à 280 000 euros  Abonné

Par
Publié le 30/10/2017
Les experts-comptables s'accordent sur un constat encourageant : la profession a échappé de peu à l’éclatement d’une bulle financière entre 2008 et 2009. La valorisation des fonds retenant l’EBE comme base de calcul a permis de renouer avec une situation plus réaliste. Il n’en reste pas moins qu’un apport de 280 000 euros reste nécessaire à l’acquisition d’un fonds d'officine moyenne.
graph2

graph2
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

photo 57

photo 57
Crédit photo : S. TOUBON

graph1

graph1
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

Le marché serait-il revenu à la raison ? Sans aucun doute à en croire l’analyse des experts-comptables. « On a échappé de peu à l’éclatement d’une bulle financière dans les années 2008-2009 qui aurait pu se produire », rappelle Philippe Becker, directeur du département pharmacie chez Fiducial. Il fait référence à des documents du cabinet d’Interfimo qui, à l’époque, attestaient d’une diminution de la rentabilité des officines coïncidant avec une croissance continue du prix des fonds d’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte