DOSSIER - Une pharmacie connectée et bien agencée

Editorial - Comme une image Abonné

Publié le 30/09/2013

L’AGENCEMENT d’une officine, c’est avant tout une question d’image. Mais pas seulement. Esthétique, confort, ergonomie sont bien sûr les maîtres mots d’un décor réussi. Mais si, à cause de l’image, les nouveaux services du pharmacien ne sont pas rendus plus faciles, le projet de réagencement aura échoué. Un local de confidentialité proche des comptoirs, l’automatisation pour libérer les forces vives, des logiciels qui limitent les taches chronophages… pour les équipementiers de l’officine, une priorité s’impose : il faut aider les officinaux à se lancer dans les nouvelles missions. Et…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte