Vigilance requise  Abonné

Publié le 05/03/2015

Contre-indications absolues.

- Les biothérapies ne doivent pas être utilisées chez un patient présentant une infection évolutive, même chronique ou localisée.

- Biothérapies et immunosuppresseurs contre-indiquent les vaccinations avec des vaccins vivants atténués.

- Méthotrexate : insuffisance hépatique ou rénale sévère, insuffisance respiratoire chronique, anomalies de l’hémogramme, éthylisme chronique, infections évolutives.

- Anti-inflammatoires non stéroïdiens : ulcère gastro-intestinal évolutif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte