Mécanismes d’action  Abonné

Publié le 05/03/2015

Le méthotrexate est un inhibiteur de la dihydrofolate réductase (« antifolique »).

Les anti-TNF alpha (adalimumab, certolizumab, étanercept, golimumab, infliximab) bloquent les effets du TNF alpha (cytokine puissamment pro-inflammatoire) sur ses récepteurs.

L’abatacept inhibe la costimulation des lymphocytes T.

Le rituximab entraîne une déplétion des lymphocytes B.

Le tocilizumab est un anticorps dirigé contre l’interleukine 6.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3159