Quelques cas particuliers  Abonné

Publié le 05/03/2015

Grossesse et allaitement.

Tous les traitements de fond sont contre-indiqués (ou tout au moins déconseillés pour certains d’entre eux) au cours de la grossesse et l’allaitement. Le méthotrexate est particulièrement tératogène.

Insuffisance rénale ou hépatique.

La posologie de nombreux produits doit être adaptée en cas d’insuffisance rénale et/ou hépatique. La plupart des traitements de fond « chimiques » nécessitent une surveillance biologique hépatique régulière.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3159