Un traitement avant tout pharmacologique  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 04/12/2017

L’objectif du traitement antiglaucomateux est de diminuer la pression intraoculaire : il n’évite pas la progression de l’affection mais la ralentit afin qu’elle retentisse le plus tard possible sur la qualité de vision des patients. La valeur cible devant être atteinte, toujours individuelle, est généralement de 20 % à 30 % inférieure à celle que l’on suspecte d’entraîner le glaucome. Il existe une importante variation interindividuelle de la réponse au traitement et de la progression de l’affection.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte