Des dommages pour le nerf optique  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 04/12/2017

Le glaucome résulte d’une inadéquation entre la sécrétion de l’humeur aqueuse et la résistance développée à son évacuation, en raison d’une anomalie du système de drainage de l’angle irido-cornéen (cas du glaucome à angle ouvert) ou en raison d’un passage insuffisant de l’humeur aqueuse dans le système de drainage (cas du glaucome par fermeture de l’angle). L’élévation de la pression intraoculaire (PIO) qui suit, parfois associée à d’autres facteurs pathogènes (diabète, HTA, etc.), réduit le flux sanguin local mais, surtout, lèse parfois rapidement le nerf optique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte