Rotation opioïde  Abonné

Par
Publié le 04/04/2016

L’alternance des opioïdes prescrits optimise l’index thérapeutique d’un traitement antalgique devenu insuffisamment actif (résistance) : elle aussi limite l’importance de l’accoutumance, pallie à l’intolérance à certaines molécules ainsi probablement qu’à l’accumulation de divers métabolites.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte