Les victoires du MAD

Rester à la maison, quand même  Abonné

Publié le 26/11/2012
Pour accompagner les personnes en perte d’autonomie et les aider à vivre chez elles dans les meilleures conditions, une coordination interprofessionnelle est nécessaire, au sein de laquelle les pharmaciens ont naturellement toute leur place.
InfirmiËre libÈrale en milieu rural (Lot-et-Garonne).

InfirmiËre libÈrale en milieu rural (Lot-et-Garonne).
Crédit photo : phanie

IL Y A CETTE PATIENTE, qui souffre de graves problèmes de dos, et qui ne peut monter que très difficilement dans sa chambre. Il y a cet homme de 80 ans, qui vit seul et s’est retrouvé hospitalisé suite à une chute dans sa baignoire. Il y a aussi cette jeune maman, avec son enfant handicapé, et cette vieille dame souffrant de la maladie d’Alzheimer. Tous ont en commun une perte d’autonomie, plus ou moins marquée. Mais tous vivent chez eux, dans leur maison, grâce aux services de maintien à domicile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte