Optimiser la prescription gériatrique  Abonné

Par
Publié le 07/04/2015

La prescription gériatrique peut être optimisée en repérant les excès de traitements (overuse), les médicaments inappropriés (misuse) ou l’insuffisance de traitement (underuse). La Haute autorité de santé (HAS) propose sur son site des outils téléchargeables destinés à améliorer la prescription chez le sujet âgé dont, notamment, des indicateurs d’alerte et de maîtrise de la iatrogénie (AMI) induite par les psychotropes, par les AVK et par les médicaments cardiovasculaires (diurétiques, antihypertenseurs).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte