Âge et sensibilité pharmacologique  Abonné

Par
Publié le 07/04/2015

La sensibilité de certains récepteurs, notamment neuronaux, se modifie avec l’âge et donc la réponse à leur stimulation. Ainsi :

- Les récepteurs du système cholinergique deviennent plus sensibles (ce qui explique que des traitements anticholinergiques utilisés dans l’impériosité mictionnelle puissent avoir un effet central et induire un syndrome confusionnel), comme les récepteurs aux opioïdes (d’où une sédation et des troubles de la conscience ou de la ventilation augmentés lors de l’administration d’opioïdes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte