Les mots du client  Abonné

Publié le 05/11/2012

- « Mon père se plaint de douleurs brutales malgré la morphine prescrite pour son cancer.

- Mon frère souffre de coliques néphrétiques : le médecin l’a mis sous morphine.

- Je ne comprends pas : le médecin propose d’utiliser un gaz à base d’azote pour empêcher la douleur.

- Pourquoi ne pas traiter la douleur de mon zona par du paracétamol ?

- Ma sœur est traitée par un médicament qu’elle doit passer sur sa gencive pour empêcher la douleur. »


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2957