Grandes endémies parasitaires tropicales

Les approches globales marquent des points  Abonné

Publié le 28/06/2010
Tirant partie des tentatives d’éradications totales envisagées un moment dans le passé, et mettant l’accent sur une lutte antivectorielle massive mais indifférenciée, les nouvelles stratégies de « contrôle » s’orientent désormais vers des approches globales souvent beaucoup plus sophistiquées et prenant en compte chaque environnement. Explications.
Le vecteur de la bilharziose

Le vecteur de la bilharziose
Crédit photo : phanie

NOUS ÉVOQUERONS ici les grandes endémies parasitaires dans lesquelles les vecteurs jouent un rôle clé.

En bénéficiant de la grande expérience de deux éminents spécialistes, le Pr Jean-François Pays, professeur émérite à l’Hôpital Necker (Paris) et médecin consultant au Centre médical de l’Institut Pasteur de Paris et le Dr Pierre Carnevale, Directeur de recherche émérite à l’Institut de Recherche pour le Développement.

PALUDISME

Rappels

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte