Lutte contre la diarrhée du voyageur

Hygiène, recherche et bactéries  Abonné

Publié le 28/06/2010
La diarrhée du voyageur est certainement l’affection redoutée par le plus grand nombre de touristes. Pour l’heure, les mesures hygiéno-diététiques constituent la meilleure des préventions mais un nouveau vaccin pourrait bientôt renforcer considérablement les moyens de lutte contre ce fléau parfois mortel.

ELLE PORTE bien son nom la tourista. Cette affection, également appelée «diarrhée du voyageur», toucherait 20 à 60 % des candidats au voyage. Elle sévit en toute saison, principalement dans les pays tropicaux, en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Si elle est inconfortable et gâche quelques jours de vacances, rendant incontournable la visite des toilettes, elle est surtout responsable de plus de 400 000 décès d’enfants vivant dans les pays en voie de développement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte