La santé en voyage

Editorial - Une question d’équilibre Abonné

Publié le 29/05/2012

IL N’EN VOULAIT PAS. Pourtant, Nik Wallenda devra s’y soumettre. Le funambule américain qui s’apprête à traverser les chutes du Niagara sur un fil d’acier le 15 juin, devra porter un harnais de sécurité. La chaîne ABC qui retransmettra l’événement en a décidé ainsi. Issu d’une famille de funambules et d’artistes de cirque depuis sept générations, Nik Wallenda a obtenu en février de pouvoir parcourir les quelque 472 mètres qui surplombent les chutes, un défi pourtant interdit depuis 1890. L’entreprise est risquée. Mais pas folle.Sans être aussi risqués, les voyages, surtout en zone tropicale,…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte