Rhumes et pharyngites

Des solutions pour un hiver confortable  Abonné

Par
Evelyne Gogien-Oudry -
Publié le 10/12/2018
On connaît la boutade : « si on traite un rhume, il dure 7 jours. Et si on ne le traite pas… une semaine ». Certes, rien ne parvient à le stopper, mais quelques conseils et médicaments adaptés permettent de rendre ce type de séquence infectieuse, bien plus supportable.
pastilles

pastilles
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Éternuement, nez qui coule ou nez bouché, yeux qui pleurent, fièvre légère et passagère, petite fatigue, maux de tête parfois, éventuellement maux de gorge voire toux… Le tableau décrit au comptoir évoque à n’en pas douter un bon rhume. Aussi appelé rhinite, rhinopharyngite ou coryza, cette infection virale (rhinovirus et coronavirus sont le plus souvent en cause) de la muqueuse qui tapisse la cavité nasale et le pharynx est le plus souvent bénigne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte