Loi de Santé

Le DMP snobe le DP  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 04/01/2016
De retour dans l’actualité, cette fois par le biais de la Loi de Santé, le dossier médical partagé (DMP) semble sur la bonne voie. On peut juste regretter que son dispositif ne s’appuie pas sur l’expérience probante du dossier pharmaceutique (DP).
L’Ordre des pharmaciens ne comprend pas que le DP n’ait pas été retenu pour alimenter le DMP

L’Ordre des pharmaciens ne comprend pas que le DP n’ait pas été retenu pour alimenter le DMP
Crédit photo : phanie

C’est parti. Dans deux ans, les patients volontaires auront leur dossier médical partagé (DMP). Après treize années d’atermoiements, le DMP s’impose dans le parcours patient, via la loi de Santé. Ce dispositif qui a fait couler beaucoup d’encre - et plusieurs millions d’euros -, verra enfin le jour fin 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte